Assurance prénatale

L’assurance maladie collective ou assurance perte de gain maladie collective est une assurance conclue par l’employeur, dont le but est de garantir à l’employé les pertes de revenus en cas de maladie. Lorsqu’une assurance maladie collective est conclue, l’employé est couvert à hauteur de 80% de son revenu pendant 720 jours. Par ailleurs, il peut arriver que dans certaines entreprises, l’employeur a prévu de couvrir ses employés à hauteur de 90% ou 100%.

Cependant, il est important de savoir que votre employeur n’a pas d’obligation légale (sauf convention collective de travail) de conclure une assurance maladie collective pour ses employés. Dans ce cas, l’employeur est tenu au versement du salaire selon le code des obligations et aux différentes échelles respectives (échelle bernoise, bâloise ou zurichoise). L’échelle appliquée dépend du lieu de travail de l’employé.

A titre d’exemple, un employé travaillant dans le canton de Vaud où l’échelle de Berne est appliquée : Après deux années de service auprès de son entreprise, en cas de maladie, l’employé a droit au maximum à un seul mois de salaire, quand bien même la durée de son incapacité de travail devait dépasser 30 jours.

A quoi dois-je être attentif ?

 

Conseil d’Assurance-Bébé.ch :

Comme votre employeur n’a pas l’obligation légale de souscrire une assurance maladie collective, il est important de vous assurer que vous êtes couverts par cette assurance. Le cas échéant, pour vous protéger au mieux et éviter des lacunes d’assurances importantes il est alors judicieux de souscrire une assurance perte de gain maladie à titre privé et cela avant ou après la grossesse. En effet si l’on se réfère au code des obligations et aux différentes échelles, dans le cas de la maladie, la protection des travailleurs est insuffisante même après plusieurs années de service. En cas de maladie de longue durée, l’obligation faite à l’employeur de continuer à payer votre revenu prendrait fin bien avant l’ouverture du droit à une éventuelle rente AI.