Assurance prénatale

Vous êtes enceinte et vous vous posez la question sur la nécessité de conclure une assurance bébé quand bien même votre enfant n’est pas encore né.

Tout d’abord, il est nécessaire de faire la distinction entre l’assurance maladie obligatoire des soins (LAMal) et les assurances complémentaires (LCA) pour une assurance bébé :

  • Assurance de base selon la LAMal (Loi sur l’assurance maladie) : Vous avez la possibilité d’assurer votre enfant avec une assurance maladie nouveau né pour l’assurance de base après sa naissance, mais au maximum dans un délai de 3 mois. L’assurance de base étant obligatoire en Suisse, elle devra par conséquent dans tous les cas être souscrite. Les compagnies d’assurances ne peuvent pas la refuser, ni émettre des réserves. Bien que l’assurance soit conclue après la naissance de votre enfant, les primes d’assurance de base seront rétroactives à la date de naissance de votre enfant. Dans le cas où vous concluez l’assurance de base avant la naissance de votre enfant, les primes d’assurances de base débuteront également à la date de naissance de votre enfant.

 

  • Assurance complémentaires selon la LCA (Loi sur le contrat d’assurance) : Vous avez la possibilité d’assurer votre enfant avec une mutuelle bébé pour les assurances complémentaires après sa naissance. Cependant, lorsque l’enfant est né, pour pouvoir souscrire une assurance complémentaire, il est nécessaire de remplir un questionnaire de santé détaillé de l’enfant. Etant donné que les assurances complémentaires sont régies par le droit privé, les compagnies d’assurances peuvent sur la base de ce questionnaire de santé, émettre librement des réserves sur les produits d’assurance souscrits ou encore pire les refuser, sans aucune justification. En d’autres termes, si votre enfant est prématuré ou présente le moindre souci de santé à la naissance, il y a de fortes chances que les complémentaires de votre enfant soient refusées. Si, au contraire, vous souscrivez les assurances complémentaires avant la naissance de votre enfant, elles seront acceptées sans questionnaire médical. Les primes d’assurances pour les complémentaires débuteront à la date de naissance de votre enfant.

 

Faut-il conclure l’assurance nouveau né après ou avant sa naissance ?

 

Conseil d’Assurance-Bébé.ch :

La conclusion d’une assurance avant la naissance avec une assurance maladie prénatale de base et complémentaire s’avère être un choix particulièrement judicieux.

En effet, d’une part, en cas de complication lors de l’accouchement, les frais de guérison (examens, soins médicaux, hospitalisation, etc) de bébé seront facturés directement sur sa propre caisse maladie et non pas sur l’assurance de maman. Si votre enfant ne possède pas encore une assurance de base à sa naissance, vous devrez immédiatement en conclure une pour la prise en charge des prestations médicales. Il est évident que ces déconvenues administratives pour les parents dans cette situation particulière ne sont pas vraiment les bienvenues.

D’autre part, il faut savoir que si votre enfant a le moindre problème de santé à la naissance, vous ne pourrez plus conclure d’assurance complémentaire pour votre bébé, alors que c’est précisément dans ce genre de cas que les assurances complémentaires pourraient s’avérer particulièrement nécessaires.