Assurance prénatale

Pour les femmes habitant la ville de Lausanne et les environs, la maternité CHUV est fréquemment choisie comme lieu privilégié pour accoucher. Créée en 1916, elle accueille environ entre 2’500 et 3’000 naissances par année, soit 32,3% des naissances du canton de Vaud selon les statistiques de 2015. Les accouchements ont même dépassé le nombre de 3’300 en 2018. Si en 1960, la durée moyenne d’un séjour au département de gynécologie-obstétrique durait 12 jours, elle n’est plus que de 4 à 5 jours aujourd’hui.

Le CHUV, une référence dans le milieu médical

Le centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) situé à Lausanne est réputé aussi bien en Suisse que dans toute l’Europe. Le CHUV n’est pas une clinique privée mais un hôpital cantonal public. Le CHUV dispose d’équipement de dernière génération et de traitements de pointe. Tous les soins médicaux sont assurés dans l’établissement aussi bien en ambulatoire qu’en stationnaire. La gynécologie, la néonatalogie et la pédiatrie en font également partie.

Maternité CHUV

Jadis, la majorité des mamans accouchaient à la maison, avec l’assistance d’une sage-femme ou d’un docteur. Si accoucher à domicile était autrefois plus sûr pour les bébés, l’expérience,  les progrès technologiques et d’hygiène des hôpitaux ont avec le temps inversé la tendance. La maternité publique de Lausanne a vu le jour avec la construction du bâtiment de la maternité CHUV qui a fêté ses cent ans d’existence en 2016. La maternité du CHUV dispose de six salles d’accouchement (y compris une salle pour les naissances gémellaires et une pourvue d’une baignoire), une deuxième baignoire entre les salles, une salle pour les examens et une salle pour les bébés pour permettre leur surveillance.

L’accès au CHUV

Le CHUV dispose d’un parking visiteur payant si vous souhaitez vous y rendre en voiture ou alors vous pouvez utiliser le métro M2 ou venir en taxi. L’entrée des urgences pour la maternité et les prématurés se trouve à l’avenue Pierre-Decker. 

Accoucher en chambre individuelle au CHUV

La maternité CHUV offre la possibilité aux mamans qui ne sont pas assurées avec une assurance complémentaire en division privée, de profiter d’une chambre seule, moyennant une contribution journalière de CHF 200.- et à condition qu’une chambre individuelle soit disponible le jour de la naissance de bébé. La chambre individuelle permet une certaine intimité que ce soit pour la visite des proches, l’accompagnement du conjoint ou encore l’allaitement du nouveau-né

Hôtel des patients, secteur gynéco-obstétrique, un confort plus familial pour les parents

Selon votre état de santé et en accord avec le médecin, les mamans peuvent séjourner à l’hôtel des patients, une structure hospitalière intégrée au CHUV, où le suivi médical reste toutefois garanti, mais avec un confort et service hospitalier supérieur digne d’un 3 étoiles supérieur ! Vous avez également accès au restaurant « Mill’feuilles » pour prendre les repas. Les mamans peuvent bénéficier de cette prestation pour une grossesse à risque stable ainsi que pour les jours qui suivent l’accouchement. La possibilité pour Madame d’être accompagnée par le conjoint ou un autre proche durant le séjour à l’hôtel des patients est bien entendu un plus.

Implémentation d’une maison de naissance au CHUV

En 2020, le développement d’une maison de naissance hospitalière à la maternité CHUV permettra la prise en charge des accouchements dits « démédicalisés ». Bien entendu, l’accès à cette structure sera strictement encadré et devra respecter certains critères. Exit par exemple les grossesses multiples.

Préparation pour la maternité

Avant l’accouchement, vous avez la possibilité de venir visiter les salles d’accouchement et les services postnataux du CHUV. Cela vous permettra de vous familiariser avec les lieux.

Avant le jour J, votre agenda est souvent très chargé. N’oubliez pas de penser à préparer votre valise pour la maternité bien avant le terme, notamment si bébé arrive plus tôt que prévu afin de ne pas être prise au dépourvu.

Néonatalogie : Centre de soins intensifs pour les nouveaux-nés

La néonatalogie est une spécialité de la médecine qui consiste en la prise en charge d’un bébé dont l’état demande des soins intensifs.

En suisse romande, le CHUV est (excepté les HUG à Genève) le seul centre de soins intensifs pour les grossesses à risque. D’ailleurs, tous les ans, 250 bébés prématurés ou nés à terme malades sont transférés d’urgence soit par voie terrestre ou aérienne depuis les hôpitaux régionaux vers le secteur de néonatalogie du centre universitaire de Lausanne.

Les pathologies nécessitant le placement en unité de soins néonatals peuvent être par exemple :

  • Les anomalies liées au développement
  • Les malformations, tout particulièrement les malformations liées aux intestins, aux reins ou alors les malformations cardiaques
  • La détresse respiratoire ou encore la présence d’une infection

 

Les risques de pouvoir avoir une naissance prématurée sont notamment dus aux facteurs suivants :

  • Les infections chez la mère, comme par exemple les infections urinaires durant la grossesse
  • La consommation de drogues ou encore le tabagisme
  • Le développement d’une grossesse multiple, en augmentation aujourd’hui par les fécondations in vitro (FIV)
  • Un retard de croissance du foetus dans l’utérus
  • Les maladies dites chroniques (ex : Anémie, diabète, etc.)
  • L’âge de la maman, si trop âgée (plus de 35 ans) ou également trop jeune (moins de 18 ans)
  • Une malformation de l’utérus

 

Assurance prénatale

Lorsque votre nouveau-né doit être transporté d’urgence dans un service de néonatalogie en hélicoptère ou en ambulance, les frais découlant des prestations du transport médicalisé ne seront pas pris en charge par l’assurance maladie de maman, mais par l’assurance de bébé.

Si vous n’avez pas encore conclu d’assurance de base pour votre nouveau-né, celle-ci devra être conclue rétroactivement dès sa date de naissance. Les frais de transport seront pris en charge par la LAMal à raison de 50% de la facture et au maximum CHF 500.- / an, sous réserve de la déduction d’une éventuelle franchise et quote-part. Le solde de la facture qui ne sera pas pris en charge par la LAMal peut être remboursé par une assurance complémentaire pour autant que vous ayez pensé à la souscrire avec une assurance prénatale, autrement dit pendant la grossesse de maman et avant la future naissance.

De plus, si vous n’avez pas conclu d’assurance prénatale, obtenir des complémentaires lorsque votre enfant a dû être traité en unité de néonatalogie deviendra alors très compliqué. En effet, un questionnaire de santé sera exigé de la part de la caisse maladie et selon l’appréciation de l’état de santé de votre enfant par la compagnie d’assurance, les complémentaires pourront être refusées.

Prenez contact avec nous au 021 981 03 04 afin qu nous puissions vous établir des offres personnalisées. Les caisses maladie ont prévu des baby package pour les nouveau-nés.