Assurance prénatale

Ce choix est souvent motivé par le fait de vouloir choisir l’assurance de base (LAMal) dont certains assureurs proposent une prime d’assurance moins chère que leurs concurrents tandis que d’autres assureurs proposent des assurances complémentaires prénatales plus adaptées aux besoins de votre futur enfant.

En effet, lors du choix de l’assurance prénatale vous pouvez conclure librement l’assurance de base dans la compagnie X et les assurances complémentaires prénatales dans la compagnie Y.

Cependant, nous souhaitons vous rendre attentifs aux points suivants :

En concluant, l’assurances de base et l’assurance complémentaire prénatale (c’est-à-dire avant la naissance de bébé) dans des compagnies d’assurance différentes, vous devrez vous acquitter de tâches administratives supplémentaires concernant les factures de soins.

Il faut savoir que certaines prestations font exclusivement partie du catalogue de prestations de l’assurance obligatoire des soins (ex : médecine générale), certaines prestations font exclusivement partie du catalogue de prestations des assurances complémentaires (ex : ostéopathie), et certaines prestations font partie du catalogue de prestations à la fois de l’assurance de base ainsi que des assurances complémentaires (ex : médicaments, lunettes, ambulance, hôpital, etc)

Lorsque l’assurance de base et les assurances complémentaires sont conclues dans la même compagnie d’assurance, vous envoyez les factures de soins à une seule compagnie, qui déterminera seule quelles prestations sont octroyées sur l’assurance de base et quelles prestations sont octroyées sur l’assurance complémentaire.

La problématique réside dans le fait que lorsque la base et les complémentaires  ont été conclues dans deux ou plusieurs compagnies d’assurances différentes, il vous incombe d’envoyer les factures de soins à la compagnie d’assurance maladie concernée.

Par exemple, lorsque la facture de soins concerne aussi bien la couverture du catalogue de prestations de l’assurance de base que celui des assurances complémentaires, vous devrez envoyer la facture de soins à votre assurance de base. Une fois que vous recevrez le décompte de prestations de l’assurance de base, vous devrez envoyer le décompte de prestations de l’assurance de base avec la copie de la facture originale à votre assurance complémentaire. Un travail administratif qui peut se révéler devenir un véritable « casse-tête ».

 

 

Quel est le meilleur choix pour la conclusion de l’assurance prénatale ?

 

Conseil d’Assurance-Bébé.ch : 

Bien que cela soit possible, pour des raisons de facilité administrative évidente, nous vous conseillons de regrouper et souscrire l’assurance de base de votre bébé ainsi que le package des assurances complémentaires prénatales dans la même caisse maladie. Ceci d’autant plus que la différence de primes pour les assurances de base des enfants est souvent négligeable, ou du moins ne semble pas justifier de devoir fournir un suivi conséquent avec une charge administrative supplémentaire.

L’expérience nous a démontré que la majorité des clients qui ont choisi de conclure l’assurance bébé dans deux compagnies d’assurances différentes ont décidé de regrouper l’assurance de base et les complémentaires dans une seule caisse maladie dès que cela a été possible (au 1er janvier de chaque année).

 A contrario, pour papa ou maman (adulte), les importantes différences de primes sont telles que la séparation de la compagnie d’assurances de base et des complémentaires peut être tout à fait justifiée.