Assurance prénatale

Lorsque vous êtes enceinte, des maux de grossesse désagréables peuvent alors apparaître (nausées, mal de dos, douleur aux jambes, etc). C’est pourquoi, il est de plus en plus fréquent de recourir aux médecines complémentaires (ostéopathie, drainage lymphatique, homéopathie, acupuncture, etc) pour soulager les douleurs.

Pour autant qu’ils soient effectués par des médecins diplômés au bénéfice d’une formation complémentaire reconnue, l’assurance maladie de base prend en charge les traitements suivants :

  • Acupuncture
  • Pharmacothérapie de la médecine traditionnelle chinoise
  • Médecine anthroposophique
  • Homéopathie classique
  • Phytothérapie

 

Par contre, les traitements prodigués par des thérapeutes non médecins, ne sont pas remboursés par l’assurance de base mais uniquement par les assurances maladies complémentaires.

Si vous ne disposez pas d’assurance complémentaire pour les médecines alternatives et que vous souhaitez en conclure une pendant votre grossesse, l’acceptation de celle-ci dépendra de la compagnie d’assurance et de votre état de santé :

Etant donné que les assurances complémentaires sont régies par le droit privé, les compagnies d’assurances peuvent sur la base de ce questionnaire de santé, émettre librement des réserves sur les produits d’assurance souscrits ou encore pire les refuser, sans aucune justification. Bien que la grossesse ne soit pas une maladie, les femmes enceintes peuvent être considérées par les caisses maladie comme « des personnes à risques » qui pourraient avoir plus recours aux médecines alternatives. C’est pourquoi, il peut être difficile de pouvoir souscrire une telle couverture pendant la grossesse.

En outre, quand bien même vous seriez acceptée pour la complémentaire des médecines douces pendant votre grossesse, vous ne pourriez pas être remboursé par votre assurance complémentaire pour toutes les prestations liées à la grossesse et à la maternité pendant une période de 12 mois à compter de l’entrée en vigueur de votre assurance maladie complémentaire.

 

Quoi faire pendant ma grossesse ?

 

Conseil d’Assurance-bébé.ch :

Si vous n’êtes pas au bénéficie d’une assurance maladie complémentaire pour les médecines complémentaires pendant votre grossesse, vous avez quand même la possibilité de bénéficier des prestations des médecines complémentaires de l’assurance de base.

Concernant la conclusion d’une assurance maladie complémentaire pour les médecines complémentaires, il est préférable d’attendre la naissance de votre enfant pour la conclure.

Concernant votre bébé à naître, afin d’éviter également d’avoir à compléter un questionnaire de santé pour l’acceptation des assurances complémentaire, il est judicieux de contracter l’assurance prénatale la plus adaptée aux besoins de votre enfant pendant votre grossesse.