Assurance prénatale

Vous trouvez dans cet article de précieuses informations concernant les couvertures d’assurance de base de maman selon la LAMal liée à la grossesse, c’est-à-dire :

  • avant la naissance,
  • à l’accouchement,
  • et après la naissance de bébé.

Bien entendu, si vous disposez également d’assurances complémentaires, des prestations supplémentaires peuvent venir compléter les prestations de l’assurance de base, voire couvrir d’autres prestations non-couvertes pas l’assurance de base.

 

 

Femme enceinte – Assurance de base pendant la grossesse


 

 

 

 

 

Franchise, quote-part et contribution aux frais d’hôpital de maman :

 

La participation aux coûts (franchise, quote-part, contribution aux frais d’hôpital) ne s’applique pas dans le cas des prestations spécifiques en cas de maternité. En outre, à partir de la treizième semaine de grossesse et jusqu’à huit semaines après l’accouchement, les femmes ne doivent plus participer aux coûts des prestations médicales générales et des soins en cas de maladie. Ceci englobe également les coûts de traitement des maladies sans rapport avec la maternité.

 

 

Prestations pour maman avant la naissance :

 

  • Examens médicaux de contrôle (y c. laboratoire) :
    • Grossesse normale: 7 contrôles.
    • Grossesse à risque: intervalle entre les contrôles selon situation clinique.
  • Examens de contrôle par une sage-femme :
    • Grossesse normale: 6 contrôles.
    • Grossesse à risque: prestations selon ordonnance médicale.
  • Ultrasons (échographies) :
    • Grossesse normale: 2 contrôles (une entre la 12e et la 14e semaine, l’autre entre la 20e et la 23e semaine)
    • Grossesse à risque: intervalle entre les contrôles selon situation clinique.
  • Trisomie :
    • Le test prénatal du premier trimestre pour détecter le risque d’une trisomie 21, 18 et 13 en mesurant la clarté nucale par échographie (entre la 12e et la 14e semaine), par dosage de certains facteurs dans le sang maternel et sur la base d’autres facteurs liés au foetus et/ou à la mère (comme son âge).
    • Le test de diagnostic prénatal non invasif (TPNI) pour détecter une trisomie 21, 18 ou 13, à partir de la 12e semaine de grossesse chez les femmes enceintes dont le foetus présente un risque de 1:1000 ou plus de une trisomie 21, 18 ou 13. Une amniocentèse devrait être effectuée pour confirmer un résultat positif au test TPNI.
  • Bas de contention :
    • 2 paires de bas de contention prescrits par le médecin par année, montant de la contribution selon la liste des moyens et appareils.
  • Médicaments :
    • Médicaments prescrits par le médecin selon la liste des spécialités.
  • Médecine alternative :
    • Traitement médical d’acuponcture, de médecine anthroposophique, de médecine traditionnelle chinoise (MTC), d’homéopathie classique, de phytothérapie (chez des médecins disposant de la formation correspondante).
  • Préparation à l‘accouchement :
    • CHF 150 (entretiens et cours de préparation à l’accouchement menés par des sages-femmes).

 

 

Prestations pour maman à l’accouchement : 

 

  • Accouchement et assistance à l’accouchement à domicile, à l’hôpital ou dans une maison de naissance :
    • Accouchement ambulatoire: coûts pour le médecin, la sage femme, les médicaments et les moyens d‘aide.
    • Accouchement stationnaire: division commune, hôpital ou maison de naissance selon la liste des hôpitaux du canton de domicile.
  • Accouchement à l’étranger (urgence) (p. ex. naissance prématurée) :
    • Division commune (jusqu’au double du tarif du canton de domicile. Pour l’UE sont valables les dispositions selon les Accords bilatéraux).
  • Accouchement planifié à l‘étranger :
    • Coûts de l’accouchement seulement dans des cas exceptionnels.

 

 

Prestations pour maman après la naissance : 

 

  • Examen de contrôle :
    • Un contrôle médical entre 6 et 10 semaines après l’accouchement.
    • Une consultation par la sage-femme jusqu’à 10 semaines après l’accouchement.
  • Suivi ambulatoire de la convalescence :
    • Par la sage-femme: examens, traitements et soins après un accouchement à domicile, un accouchement ambulatoire ou une sortie anticipée de la maison de naissance ou de l’hôpital.
    • Le suivi effectué par une sage-femme consistant en des visites à domicile pour surveiller l’état de santé de la mère et de l’enfant et leur prodiguer des soins. Dans les 56 jours suivant une naissance prématurée, des naissances multiples, la naissance d’un premier enfant ou d’une césarienne, 16 visites à domicile de la sage-femme au plus sont prises en charge, dans tous les autres cas, au maximum dix visites. Durant les 10 jours suivant la naissance, la sage-femme peut, en plus des visites à domiciles, effectuer au maximum cinq fois une deuxième visite le même jour. Une prescription médicale doit être établie si d’autres visites supplémentaires après les 56 jours suivant la naissance sont nécessaires.
    • Par une infirmière: pour autant qu’il y ait une maladie nécessitant des soins.
  • Allaitement :
    • 3 séances de conseil en allaitement par une sage-femme ou du personnel spécialement formé.
    • Compresses d’allaitement selon liste des moyens et appareils sur prescription médicale.
  • Tire-lait :
    • Manuel: achat.
    • Electrique: location selon la liste des moyen et appareils avec prescription médicale.

 

Frais du nouveau-né :

 

Les frais d’hospitalisation et de soins courants donnés au nouveau-né en bonne santé lors de son séjour à l’hôpital avec sa mère sont à la charge de l’assureur de la mère (sans participation aux coûts).

Mais si le nouveau-né est malade, les frais sont remboursés par l’assureur de l’enfant et non de la maman (avec participation aux coûts).

Ne pouvant pas connaître l’état de santé de votre futur enfant à sa naissance, il est recommandé de souscrire une assurance prénatale pour votre bébé avant le terme, ceci afin que votre bébé bénéficie dès son 1er jour :

  • D’une assurance de base selon la LAMal.
  • D’assurances complémentaires acceptées sans réserves (même si malade à la naissance ou prématuré).

L’assurance commence à la naissance de votre bébé et le protégera au quotidien tout au long de sa vie pour que vous puissiez le voir grandir sans vous inquiéter des conséquences financières en cas de maladie ou d’accident.

 

 

Mesdames, contrôlez les couvertures de vos assurances complémentaires  !

 

Conseil d’Assurance-Bébé.ch :

Les prestations selon l’application de l’assurance de base selon la LAMal étant limitées à celles énumérées ci-dessus, dans le cas où vous êtes au bénéfice d’assurances complémentaires, il est alors judicieux de contrôler les couvertures supplémentaires octroyées dans le cadre de la maternité.

Attention toutefois : Les prestations des assurances complémentaires liées à la maternité ont – en règle générale – un délai de carence ( = un délai d’attente) de 12 mois dès leurs conclusions ou dès le début du contrat pour pouvoir être utilisées.

Si vous n’êtes pas au bénéfice d’assurances complémentaires alors que vous êtes déjà enceinte et que vous souhaitez en conclure aujourd’hui, les prestations liées à la maternité ne pourront malheureusement pas être allouées (selon le délai de carence) dans le cadre de cette maternité mais uniquement lors d’une éventuelle prochaine.

Les assurances complémentaires octroient, par exemple, selon la compagnie d’assurance des prestations pour :

  • Des examens de contrôle supplémentaires.
  • Des ultrasons supplémentaires (echographie).
  • Des médicaments prescrits ne faisant pas partie de la liste des spécialités (non remboursés par l’assurance de base).
  • Des médecines alternatives prodiguées par des thérapeutes (non remboursés par l’assurance de base).
  • Des cours supplémentaires pour la préparation à l’accouchement.
  • Des cours de gymnastique prénatale.
  • Un accouchement en demi-privée ou privée à l’hôpital cantonal ou en clinique privée en Suisse avec le libre choix du médecin (non remboursé par l’assurance de base).
  • Une aide-ménagère après la naissance (non remboursée par l’assurance de base).
  • Une allocation d’allaitement (non remboursée par l’assurance de base).
  • Des séances supplémentaires de conseils en allaitement.
  • Des cours spécifiques comme : la gymnastique postnatale, bébés nageurs, massage pour bébé, soins du nourrisson,etc (non remboursés par l’assurance de base).
  • Prise en charge des nuitées à l’hôpital du parent qui accompagne son enfant en cas d’hospitalisation de celui-ci (non remboursé par l’assurance de base).
  • Prise en charge de bebe en bonne santé en cas d’hospitalisation de l’un des deux parents (non remboursé par l’assurance de base).